Projets

Un nouveau projet triennal de la coopération germano-marocaine dans le secteur de l’agribusiness

Dans le cadre du lancement prochain d’un nouveau projet de coopération germano-marocain dans le secteur de l’industrie alimentaire, une dizaine de rencontres virtuelles avec des hauts cadres, des institutions gouvernementales allemandes et marocaines, des représentants de la société civile et du secteur économique, ont été organisées avec succès cette semaine via les canaux de médias sociaux. Un projet d’une durée de trois années qui vise à réhabiliter les petites et moyennes entreprises et à améliorer leur production; soutenir l’emploi et l’employabilité au Royaume en général et à la province de la ville de Ouezzane en particulier; fonder une académie dont le but est le soutien des jeunes entrepreneurs de la ville en leur fournissant l’expertise et les ressources de bases dans le développement de leurs projets du secteur susmentionné. A une échelle plus large, l’ouverture des nouveaux marchés nationaux et internationaux aux parties concernées et le développement des services des institutions professionnelles partenaires dans le but d’assurer la durabilité des résultats souhaités seront également traités par ledit projet.

Vu l’importance de ce projet pilote, les préparatifs de ce dernier ont pris plus de deux ans afin d’attirer les autorités concernées, dont le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) en particulier. Il est à noter que ce projet est mené dans le cadre du système de coopération germano-marocaine, et dans le cadre des efforts déployés par l’Allemagne dans le soutien du développement et de la coopération économique des pays africains en vue d’atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.

Cette initiative n’a vu le jour que grâce aux efforts de l’Association Euro-Méditerranéenne-Arabe, de Berlin, en coopération avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Schwerin, au Nord de l’Allemagne. Du côté marocain, une coopération aura lieu avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de la région Tanger-Tetouan-Al-Houceima, avec la participation d’autres fédérations professionnelles spécialisées. Le projet sera lancé officiellement en fin de l'année 2020, et ce après avoir reçu le feu vert du gouvrnement allemand. 

 
 
 
 

L'EMA - Un membre de